Nouvel Album – Lioù Tan

Le dernier CD de CAP CAVAL vient de sortir… Cet album vous permet de retrouver les suites présentées aux concours de Brest et Lorient 2009 et 2010 qui ont vu l’ensemble bigouden remporter ses 2ème et 3ème titres de Champion de Bretagne des Bagadoù. De la belle musique que vous pourrez retrouver dans toutes les grandes surfaces, magasins spécialisés et bien sûr auprès du bagad…

« Lioù Tan », « couleurs de feu » : ce nom n’est pas sans rappeler les riches broderies rouges, orange ou jaune d’or qui ornent les costumes bigoudens, ni la fougue et la vitalité des sonneurs du bagad Cap Caval arborant fièrement au gré des saisons, une tulipe ou un dahlia couleurs de feu à leur « giletenn ».

Ce sont aussi des couleurs musicales bien affirmées qui ont permis à la formation bigoudène de conquérir 3 titres consécutifs de Champion de Bretagne parmi l’élite des bagadoù. Cet album retrace d’ailleurs les succès des années 2009 et 2010 lors des épreuves du championnat de 1ère Catégorie (suites enregistrées dans la salle du Quartz à Brest et au stade du Moustoir à Lorient).

Les succès et la reconnaissance d’un public toujours plus large ont conforté le bagad Cap Caval dans ses orientations artistiques : la mise en valeur du patrimoine musical breton au travers d’une écriture résolument moderne et contemporaine servie par la recherche de la meilleure esthétique instrumentale.

Une nouvelle année pleine de promesses!

Le 27 février dernier, le bagad Cap Caval signait encore une bien belle page de son histoire : une seconde place lors de la première manche du Championnat des Bagadoù, terminant au coude-à-coude avec le bagad Kemper. L’ensemble au dahlia s’est ainsi préservé une chance raisonnable de conserver, à l’issue de la deuxième manche, le titre de Champion de Bretagne qui lui échoit depuis maintenant trois ans. Rendez-vous cet été pour la grande finale !

« Satan dans le moulin à vent »

Ce concours de Brest était placé sous le signe du Pays Nantais : le bagad Cap Caval avait fait le choix de consacrer sa suite aux danses du fond ancien ainsi qu’au riche répertoire de mélodies/complaintes de la région nantaise.

Image de prévisualisation YouTube

Le début de la prestation s’articule autour de trois ronds anciens : un rond de Sautron et deux autres de la région de Pornic ; on y retrouve « la Oie », danse du type « Bretonnes de Pornic », à l’influence maritime certaine. Celle-ci appartient à la famille des rondes à trois pas assez familière sur la frange littorale bretonne et française.

Le bagad poursuit ensuite sa prestation par deux mélodies. La première, « Le Mariage Anglais », sert d’introduction et de conclusion de cette séquence ; la 2nde mélodie est une complainte de la région de Campbon qui porte le très beau titre évocateur de « Satan dans le Moulin à vent ».

La danse fait son retour par une suite de maraîchines, danses d’origine ancienne également appelées jadis « branles » ou « courantes » et ayant un ancrage dans le pays Maraichin/Marais Breton.

La suite s’achève sur une très vieille complainte du Pays de Retz : « Le Fard de la Servante ».

Les sonneurs bigoudens ont souhaité célébrer un instrument emblématique de la région, la veuze, également symbole de la vitalité et du dynamisme culturel de la musique populaire en bassin nantais. Cette recherche de mise en valeur de l’instrument s’est traduite de deux façons : la première en essayant de s’approprier l’instrument lui-même, la deuxième dans l’écriture de phrasés et d’ornementations de bombarde et de cornemuse inspirés des doigtés entendus auprès de veuzous.

Superbes résultats pour le bagadig

Une semaine plus tard, c’était au tour du bagadig de suivre l’exemple de ses aînés. De retour de Cardiff, capitale du Pays de Galles, où ils célébraient la Saint David, les jeunes bigoudens se payaient le luxe d’une deuxième place historique pour leur première participation au concours de 3ème catégorie. Au programme, une suite construite autour d’airs sonnés et chantés du pays bigouden : ronds, mélodie et gavotte bigoudène pour mettre à l’honneur leur pays !

Image de prévisualisation YouTube

Nouveau CD et voyage au Canada !

A la fin juin 2011, le pipe-band et le bagad Cap Caval sont invités au Canada pour une série de
concours et concerts : un voyage exceptionnel qui leur donnera l’occasion de se faire ambassadeurs
de la Bretagne et du Pays Bigouden dans des contrées nouvelles…

A retenir également : la sortie début avril du tout nouvel album du bagad, « Lioù Tan » (Couleurs de
feu), qui reviendra sur les meilleurs moments musicaux des deux dernières années…

Un troisième titre de Champion de Bretagne !!!

Le samedi 7 août se déroulait la seconde manche du Championnat de Bretagne des bagadoù dans le cadre du Festival Interceltique de Lorient. Suite à la première manche du championnat qui se tenait à Brest au printemps dernier, 13 groupes concouraient en première catégorie et Cap Caval, Kemper et Kemperle se disputaient la première marche du podium.

A l’issu de ce concours, le bagad Cap Caval remporte pour la troisième fois consécutive le titre de Champion de Bretagne des bagadoù, devant Kemper et Kemperlé. Un exploit qui n’avait pas été réalisé depuis 32 ans et qui donne le droit à l’ensemble aux dalhias de conserver le « maout », trophée tant convoité (Maout : bélier, trophée qui symbolise le titre de champion, toutes catégories, des bagadoù).

C’est autour d’airs empruntés aux répertoires du centre Bretagne que les Bigoudens de Plomeur avaient choisi de construire leur prestation.

« Cette petite commune du Sud-Finistère devient une référence pour la musique traditionnelle, jouée sur un registre de gavottes des montagnes interprétées avec souplesse, tant par les bombardes que les cornemuses, impeccables, et surtout un ensemble de percussions surdoué, dirigé par Tangi Le Boucher et Dominique Molard. Cela donne un ensemble reconnaissable entre tous, avec un son particulier, un style. » (Ouest-France)

Cette suite s’ouvrait donc sur une composition originale « Digor » inspirée par des réminiscences de phrases de danse et de mélodies du centre-Bretagne ; une ouverture prolongée par une première série d’airs à danser la gavotte des montagnes, mêlant thèmes traditionnels et compositions.

Le bagad poursuivait par une orchestration de la mélodie « Ar Jouiz », thème ancien qui apparaît dans le Barzaz Breiz sous le nom du « Baron de Jauioz » et dont il est fait référence dans les «Gwerzioù Breiz izel » de Luzel. Cette ballade raconte l’histoire d’une jeune fille vendue par ses parents à un homme riche ; la jeune fille meurt de chagrin… La version proposée est inspirée d’une interprétation du groupe GWERZ rendue populaire dans les années 80.

La dernière partie de la suite était consacrée au retour de la gavotte des montagnes et à une ultime évocation de la mélodie « Ar Jouiz ». Parmi ces airs de danse, dernières l’un des thèmes fétiches de Job Fulup, sonné lors du championnat des sonneurs de couples qu’il remporta en 1972 à Gourin, « Metig » air emblématique du centre Bretagne.
Challenge relevé donc pour la cinquantaine de sonneurs du bagad Cap Caval !

Crédit Photo - Ouest France

Crédit Photo - Ouest France

L’été fut riche en émotions également pour le bagadig Cap Caval : la relève est assurée… En effet, le 18 juillet dans le cadre du festival de Cornouaille à Quimper, les jeunes bigoudens se classaient deuxième du concours et accèdent désormais à la 3ème catégorie ! Un bien beau résultat également qui salue le travail des formateurs et met en avant le dynamisme de l’école de musique bigoudène.

Worlds 2010

Performance très prometteuse de cap caval aux championnats du monde!
Samedi 14 août, se tenaient les championnats du monde de pipe-band, un évènement qui rassemblait plus de 33 000 personnes sur la pelouse du « Green » de Glasgow. Le pipe band Cap Caval y participait pour la première fois en Grade 1, la plus haute catégorie, et il s’est vu salué pour cette performance par une 9ème place sur 18 lors des qualifications du matin : les cornemuses ont fait très forte impression en se classant 3ème de ce concours. C’est de loin la meilleure performance jamais réalisée par un pipe-band breton.

Le nouveau champion du monde est irlandais : il s’agit du pipe-band de Dublin, St Laurence O’Toole qui invitait les bombardes de Cap Caval sur la scène du Royal Concert Hall mercredi soir pour le concert de leurs 100 ans.

Une belle semaine donc pour le pipe band bigouden et une performance très prometteuse pour l’avenir.
Un grand merci à tous nos amis, soutiens et plus particulièrement David Caldwell, MacCallum Bagpipes et l’équipe d’accordeurs pour leur aide précieuse lors de la préparation de ce grand événement…

A noter, le bon résultat de nos amis Briécois qui montent pour la première fois sur le podium de la seconde catégorie avec une 3ème place.

Un été chaud !

L’été s’annonce désormais bien rempli pour la 50aine de musiciens du bagad : une collaboration avec TAYFA, groupe de rock celto-berbère, que vous pourrez retrouver notamment à Benodet ou lors de la fête des Brodeuses en juillet prochain. « La Plume de Paon », spectacle où l’on retrouvera les cercles de Pont-L’Abbé, et Combrit ainsi que les chanteuses Marie-Aline Lagadic et Klervi Rivière, sera présenté lui-aussi dans le cadre des « Brodeuses », puis une carte blanche « Ololé », concert unique que vous découvrirez le vendredi 23 juillet 2010 au Cornouaille à Quimper et qui verra la participation exceptionnelle d’invités et amis du bagad

De la Bretagne aux highlands écossais

Parallèlement, la formation pipe band participe depuis 1996 au Championnat du Monde de Pipe Bands à Glasgow. En 2004, le groupe monte sur la troisième place du podium, et en 2008, il décroche le titre de champion du Monde en grade II, ce qui lui permet d’accéder à la première catégorie. Fin août 2009, le pipe-band Cap Caval se confrontait ainsi pour la première fois aux meilleurs ensembles mondiaux lors des jeux de Cowal en Ecosse. L’été prochain, il participera une nouvelle fois au Championnat du Monde à Glasgow, en 1ère catégorie…
2010 s’annonce déjà prometteur avec la victoire du pipe-band Cap Caval le 17 mai lors du trophée Ronsed-Mor à Locoal-Mendon

Cette année 2010 verra également la création d’un « pipe-bandig » Cap Caval qui permettra aux jeunes musiciens du groupe de faire leurs premières armes lors des concours de Menez Meur à Hanvec le 27 juin prochain et de s’épanouir sur le répertoire écossais…

1ère place du bagadig Cap Caval à Concarneau

Cap Caval c’est aussi une école de musique dynamique : plus d’une 60aine de jeunes se forment ainsi à l’apprentissage de la bombarde, de la cornemuse, de la caisse-claire écossaise ou des percussions. L’association compte ainsi un bagadig ou « bagad école » qui s’inscrit en palier entre l’école de musique et le bagad.

Les jeunes du bagadig Cap-Caval s’illustrent également par leurs bons résultats aux concours; en témoigne cette très belle première place lors de la première manche du championnat de 4ème catégorie à Concarneau le 4 avril dernier… Venez les encouragez pour la grande finale le 18 juillet prochain lors du Festival de Cornouaille à Quimper !

Brest 2010: une 1ère place de Cap Caval

La première manche du championnat 2010 a vu une nouvelle fois le bagad Cap Caval monter sur la plus haute marche du podium le 14 février dernier. C’est donc au terme d’un concours fort disputé que les sonneurs bigoudens ont su s’imposer, portant fièrement les couleurs de leur pays.
Le bagad avait choisi d’interpréter un opus exclusivement bigouden, « Liv Tan » (couleur de feu), aux mélodies inspirées des riches répertoires sonnés et chantés de leur territoire : un savoir-faire, une envie et de la belle musique qui auront ainsi permis à la formation de se distinguer une nouvelle fois. « LIV TAN », c’est la force, la fierté, l’énergie des sonneurs bigoudens de Cap Caval, quand ils décident de mettre à l’honneur leur pays à travers sa musique.

« Et puis il y a eu Cap Caval ! Que dire quand les maîtres bigoudens jouent la musique de chez eux : tout devient chatoyant, avec une sorte de médiévale noblesse, et, comme diraient les rockers, un « gros son »… » OUEST-France

Il reste désormais à Cap Caval à confirmer lors de la deuxième manche qui se déroulera le 7 août au Festival Interceltique de Lorient.

Brest 2010 – Liv Tan

Dimanche prochain, 14 février, se tiendra à Brest la première manche du championnat des bagadoù 2010. Territoire imposé cette année : Sud-Cornouaille (Aven, Bigouden, Glazik, Rouzig…).

« LIV TAN », « couleur de feu » est le nom donné à l’opus exclusivement bigouden que va interpréter le bagad CAP CAVAL: mélodies et danses inspirées des riches répertoires sonnés et chantés de ce territoire. Ce nom n’est pas sans rappeler les riches broderies rouges, oranges ou jaunes d’or ornant les costumes bigoudens, ni la fougue et la vitalité qui animent les sonneurs du bagad, arborant fièrement au gré des saisons, une tulipe ou un dahlia couleur de feu à leur « giletten ».

Brest 2010 - Liv Tan

« LIV TAN », c’est la force, la fierté, l’énergie des sonneurs bigoudens de CAP CAVAL, quand ils décident de mettre à l’honneur leur pays à travers sa musique.
La 50aine de musiciens qui prendra part à ce concours espère pouvoir relever ce nouveau défi et, pourquoi pas, oser rêver d’une nouvelle place de champion…

Le bagad remercie chaleureusement Marie-Aline LAGADIC pour son soutien et le partage de ses connaissances les plus approfondies sur le répertoire chanté bigouden, Jean LE FLOC’H dont la collaboration en 2004 a encore inspiré ce travail, et enfin Bernez LE BRETON pour ses précieux conseils et pour l’honneur qu’il fait au groupe de l’accompagner sur scène.

En attendant de vous voir nombreux dimanche… ce concours sera également diffusé en direct sur le site de France 3, à l’adresse suivante :
http://video-direct.france3.fr/player.php?id=692

Le bagad Cap Caval reçu à L’Hôtel de région

Le bagad Cap Caval reçu à L’Hôtel de région
Chaque année depuis 2004, le conseil régional organise une réception en l’honneur des Lauréats de Musiques Danses et Chants bretons. Vendredi dernier, c’est donc à l’invitation de Jean-Yves Le Drian, qu’une délégation de sonneurs bigoudens s’est rendue à Rennes. La soirée a débutée par une aubade du Bagad offerte à leurs hôtes Rennais. Le président Le Drian a chaleureusement félicité les différents champions : le Bagad Cap Caval, le Cercle Celtique Quic-en-Groigne de Saint malo (fédération War leur), le Cercle Celtique Eostiged Ar Stangala de Kerfeunteun (fédération Kendalc’h), le Chœur Kannerion An Oriant (Kanomp Breizh-Chorales en Breton), les couples de sonneurs Yannick Martin-Daniel Moign et Didier Le Bot-Hervé Chevrolier et Lionel Le Guyader, champion de batterie. Les responsables des fédérations de musique danse et chant ont tour à tour pris la parole pour rappeler leurs différentes actions dans le domaine de la culture bretonne et féliciter leurs lauréats respectifs. A l’issue des discours, le bagad s’est vu remettre le Trophée du Conseil Régional.

Inscriptions au Bagad Cap Caval 2009-2010

Le bagad vous informe que les inscriptions pour l’année se tiendront à la maison pour tous de Plomeur samedi 12 septembre entre 14h et 16h.
L’association dispense des cours de bombarde, cornemuse et caisse-claire.

Si l’expérience vous tente n’hésitez pas à venir !

Renseignements complémentaires : bagad@capcaval.com