Cap Caval remporte la 1ère manche du championnat 2013

Dimanche 24 février 2013, se tenait à Brest au Quartz la première manche du championnat des bagadoù 2013. Un événement d’importance pour l’ensemble des sonneurs bretons et plus particulièrement pour le bagad Cap Caval qui représentait Plomeur et le pays bigouden parmi les 15 groupes que compte la 1ère catégorie : la crème de la crème…

Les sonneurs arboraient fièrement une tulipe aux couleurs de feu à leur « jiletenn », symbole de fierté et d’attachement à leurs origines et à leur territoire … Et de la fierté, ils peuvent en avoir : le bagad Cap Caval vient de remporter ce concours… sur le fil ! Il devance de quelques centièmes de points les bagadoù d’Auray et de Kemper. La seconde manche s’annonce donc passionnante !!!

C’est en se plongeant dans les riches répertoires de trois grandes « passeuses de mémoire » de Haute Bretagne, Madeleine Chevalier, Germaine Gapihan et Jeannette Maquignon que Cap Caval avait décidé de consacrer sa prestation au pays de Redon au travers d’une suite nommée : « C’était par un beau clair de lune »… et la cinquantaine de musiciens, emmenée par Tangi Sicard se prend désormais à rêver, la tête dans les étoiles, d’un autre titre de champion…

Image de prévisualisation YouTube

La mélodie d’ouverture « C’était par un beau clair de lune », faisait place à l’air « Partie ce matin du fond de mon village », d’abord arrangé sous forme de marche puis repris en mélodie dans la partie centrale de la suite.

Cette prestation était également ponctuée par deux danses du fond ancien : les ronds de St Vincent et les ridées. Les airs choisis proviennent pour partie du répertoire des « Manglo », groupe de jeunes chanteurs de Saint-Vincent sur Oust qui, en s’appropriant et en revisitant la culture populaire de leur pays, illustrent bien le foisonnement musical actuel de la Haute Bretagne.

Les riches répertoires des sonnous et chantous du pays de Redon ont également inspiré quelques airs de danse originaux que le bagad s’est autorisé d’inclure à sa prestation.

Le bagad Cap Caval remercie chaleureusement Wenceslas Hervieux, pilier du groupe les « Manglo », pour ses conseils avisés et son aimable collaboration à l’écriture de cet opus.

Place aux jeunes maintenant ! Le bagadig Cap Caval se prépare désormais pour le concours de 3ème catégorie qui se tiendra le 7 avril prochain à Saint Brieuc. Au programme : gavotte montagne ! Allez, berc’h dei !

Laisser une réponse